Henri Lefeuvre caricature

Né le 22 mars 1882 à Marolles-les-Braults, Henri Lefeuvre a été un personnage public de la vie politique sarthoise. Militant socialiste, il fut conseiller général du Mans puis maire de cette ville.
Son action le conduisit à être successivement président de la Ligue des droits de l’homme et de la Fédération des œuvres laïques de la Sarthe.

Le 25 février 1938, il fut élu maire de la ville du Mans.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il se retrouva face aux Allemands qui occupèrent la ville dès le 18 juin 1940. Il fut déchu de ses fonctions le 11 février 1941 pour son opposition au régime de Vichy.
En mars 1944 après trois ans d’action au sein de la Résistance, il fut arrêté et déporté au camp de Gardelegen où il mourut brûlé dans un hangar au milieu de nombreux autres déportés en avril 1945.

 

Au Mans, les élections municipales ont lieu le 29 avril 1945.
La liste d’Henri Lefeuvre qui intègre, entre autres, ses compagnons de Résistance, Alexandre Oyon, Roger Bouvet et Jean-Yves Chapalain,
dont on espère le retour de déportation, l’emporte avec 61 % des suffrages.

Pourtant, à l’heure où les Manceaux réélisent leur maire résistant, celui-ci est mort depuis une quinzaine de jours. Henri Lefeuvre fait partie du millier de victimes brûlées vives par trois SS dans la grange de Gardelegen…

 

Lisez plus avec les sources de cette page :

OUEST FRANCE : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/au-mans-henri-lefeuvre-choisit-de-rester-maire-2580565

COLLEGE HENRI LEFEUVRE D’ARNAGE (SARTHE) : http://clg.hlefeuvre.sarthe.e-lyco.fr/etablissement/presentation/henri-lefeuvre/